Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - longue traine

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, juin 19 2009

Veille d’opinion : Choisir son outil de veille spécialisé



iexpo2009



I expo 2009. Salon incontournable pour les acteurs de la veille, notamment maintenant, de la veille d'opinion. J'ai fait mon traditionnel et annuel tour des exposants éditeurs de logiciel de veille sur le web social. J'ai pu apprécier des évolutions techniques de certains outils, mais aussi fonctionnelles ou graphiques. Même si j'ai retrouvé sensiblement les mêmes stands que l’année dernière, je constate que les outils trouvent peu à peu leur propre positionnement sur le marché des offres (recherche VS surveillance, espace d'autorité VS longue traine, modules additionnels de traitement VS intégration d'une offre d'analyse interne).

Quelques outils de veille spécialisés dans la veille sur le web social.

Linkscape de Linkfluence
AMI Opinion Tracker d'AMI software
Digimind, de Digimind
Web Influence Tracker de Lexis Nexis Analytics
MediaSpotter de Spotter
Sindup de Sindup
Synthesio de Synthesio

Une liste des éditeurs de solutions est disponible sur cadde reputation. La liste recueille davantage les acteurs de la veille sur le web social, mais certains éditent des solutions logicielles internes.

Choisir un outil

Les logiciels de veille spécialisés dans le web social tiennent une place à part dans le paysage des offres de veille et d'IE. L'enjeu, plus que de comparer les outils et leurs fonctionnalités, est de bien cadrer ce que l'on attend de la veille. Les outils ne sont pas magiques, et ne sont pas des machines à pondre des rapports. Ils sont en revanche une aide précieuse pour les étapes de recherche d'information pertinente, de traitement, d'analyse etc.

Selon les problématiques, on se dirigera vers un outil de recherche d’information, ou un outil de surveillance d’un corpus de sources défini. Les outils parfois combinent ces deux types d'accès à l'information.

Lister les objectifs de la veille sur le web social, et les besoins en information est une étape primordiale, qui permettra d'éliminer au fur et à mesure des l'étude des outils, les solutions logicielles qui ne vous conviennent pas. Bien sur, l'objectif principal de l'utilisation d'un outil de veille est de faire gagner du temps (automatisation des tâches).

Les questions indispensables avant d'étudier les solutions: cadrer les objectifs particuliers de la veille

Sur l'objet de la veille:

  • Qu’est-ce qu’il faut surveiller ? une marque ? un thème ? un marché ?
  • Est-ce que mon sujet est beaucoup discuté ? quels sont les thèmes les plus importants ?
  • Existe-t-il une communauté d'experts sur mon produit/ sujet? quelle importance leur accorder?

Sur les besoins en information:

  • De quelles informations ai-je besoin ? des informations quantitatives ? qualitatives ?
  • Qui est mon public cible ?
  • Comment vais-je traiter les données ? par public ? par espace ? par sujet "saillant" ?
  • Quelle importance accorder aux signaux faibles ? aux tendances lourdes ?
  • Quelles études pour les dynamiques d’opinion ? la circulation de l’information ? le traitement des sujets ?
  • Suis-je intéressée par un traitement sémantique ? un traitement cartographique ?

Sur les espaces à surveiller

  • Que faire de la presse ? les nouveaux médias ? les blogs, les forums ? les réseaux sociaux ? les vidéos ? les dépêches AFP? les commentaires?
  • Que faire avec Twitter, Facebook?
  • Quelle est la communauté la + importante pour mon sujet ? quels sont ses espaces de discussions privilégiés ?
  • Est-ce qu’il faut surveiller un corpus de sources prédéfinies en amont ?
  • Est que mon sujet suggère de s'attacher particulièrement aux blogs d'autorités? ou également aux blogs de la longue traine?

Le bon cadrage d'une veille permet de savoir exactement ce que l'on attend d'un outil spécialisé. Il n'y a pas de bons ou de mauvais outils, il n'y a que des outils qui correspondent ou non à nos attentes et à nos besoins !

jeudi, juillet 10 2008

les blogs de la longue traine pour une veille d'opinion optimale

Des ptis blogs nécessaires à une veille d'opinion efficace: une fiche descriptive de la performance de la veille d'opinion par les blogs de la longue traine.

les blogs de la longue traine sont des blogs indispensables à une veille d'opinion dans la mesure ou l'opinion de la blogosphère ne se résume pas à l'opinion des blogueurs d'autorité ou à des événements "buzziques". les blogs de la LT sont des blogs de mr et mm toutlemonde, inconnus pour la plupart et absents de tout classement. Difficilement repérables donc.

Pourquoi s'attacher alors à analyser ces blogs s'ils n'ont ni autorité, ni reconnaissance des professionnels de la blogosphère?

  • Ils ne sont pas dans les classements mais font autorité dans leur communauté.
  • Ils véhiculent donc des idées, et des bonnes, à une micro société regroupée par communauté d'intérêt.
  • Ils peuvent aborder n'importe quel sujet à propos de vos clients, au même titre que les gros blogueurs
  • Ils peuvent tout à coup être propulsés dans un classement
  • Ils peuvent être à l'origine d'un buzz, lentement mais surement

Comment repérer ces blogs?

  • la connaissance de la blogosphère, par communauté
  • le surf, la toile, la fouille
  • les trucs et astuces de google/ blogsearch/msn search.....
  • des mots clés et un champs lexical soigneusement préparé

Comment surveiller ces blogs?

  • attention particulière à la diffusion des messages
  • adopter un crawler pour suivre la diffusion du message et le dépôt de commentaire à long terme
  • et puis c'est tout sinon je dévoilerai les secrets de fabrications de la veille d'opinion chez spintank

Ainsi, une veille d'opinion réussie est une veille d'opinion qui fait abstraction des critères dits d'influences ou d'autorité car chaque source a son autorité dans sa communauté. Il fait autorité par les lecteurs réguliers, mais aussi les lecteurs occasionnels:

  • lecteurs réguliers: autorité traduite par le suivi des lecteurs
  • lecteurs occasionnels: autorité car information fournie par un pairs

Il faut d'avantage prendre en compte le phénomène d'identification à l'émetteur et de validation de l'information: une prend + de la valeur lorsqu'elle circule de pairs à pairs De plus, un petit blog ne veut pas dire petites informations ! les informations peuvent être de qualité, fournies, recherchées, passionnées....

  • un vrai travail de création, d'enquête, un libre-cours aux idées
  • des signaux faibles indispensables à l'anticipation des informations circulants sur la toile.

Enfin, la surveillance de blogs d'autorité ne servira à rien si elle n'est associée à aucune communauté. le haut de la blogosphère est facile à surveiller, avec un outil, ou même avec un crawler. Que le corpus de sources soit composé de 1 000 ou 15 000 sources, si la méthode ne permet pas de détecter une information minime à priori/ un signal faible, mais qui est fort dans sa communauté, la veille d'opinion ne sera pas optimale.
Une veille d'opinion efficace ne s'appuie pas sur un sourcing défini, mais au contraire s'efforce de repérer les disséminations en ligne, notamment sur les sources de la longue traine


NB: l'inspiration me manquait ces dernières semaines, mais aujourd'hui j'ai plein d'idées de billets: "a propos d'un corpus de sources", "la veille ouverte en veille d'opinion", "les métiers de la veille d'opinion"...cet été, restez branchés ! :-)

vendredi, avril 25 2008

le retour du forum

ce mois ci plusieurs trois billets consacrés aux forums ont été publiés par des bloggeurs "qu'on lit": un billet consacrés aux outils de recherche dans les forums par Influx, notifiant notamment la sortie de twing, un billet de FJB sur la méthode de recherche des forums, et un billet de cavazza à propos du coté réseau social des forums. Signal faible? non, signal fort (du moins pour appuyer ma conviction qu'un forum est un outil extraordinaire de réseau social, d'innovation et d'image pour les marques).
en quoi les forums peuvent ils aider les marques et leurs consommateurs à nouer une relation forte ? De façon très simple, voici quelques grandes lignes:

  • Pour nous les consommateurs

Des communautés de passionnés Que l'ont soit en posture de recherche d'information ou soit même participant d'un forum). Le forum est un réel espace d'échange et de convivialité entre passionnés d'un sujet. Une mine d'informations. Ils regorgent d'idées, de conseils, d' avis et d' expertises. Les membres discutent, échangent, comparent, étudient, conseillent....

Des espaces communautaires le forum permet de s'exprimer, d'échanger, de connaitre ses interlocuteurs, de se fier à eux, de les recommander. Les membres, à long terme, se lient entre eux, commencent à se connaitre, entretiennent des relations/ conversations, ils forment ensemble une communauté.

Des espaces spécialisés le forum s'adapte à tout, tous les sujets, tous les thèmes, il y en a sur tout! (j'en ai récemment rencontré un sur les tomates, je le trouve génial www.forum-tomates.net.)

  • Pour les marques

Des communautés de passionnés un vivier d'idées pour les marques! Quoi de mieux qu'un expert - consommateurs, ou un professionnel pour écouter les critiques de son produit? Qui pourrait être mieux placé qu'un fan du produit pour le recommander? pour l'ajuster ou pour l'évaluer? (un blogueur influent? >>joke).

Des communautés qui aiment transmettre leur savoir Un passionné aime transmettre sa passion, il aime aider et renseigner celui qui ne connait pas son domaine. c'est naturel et humain. Ainsi, les forums sont des formidables espaces d'entraides, de conseils et de soutien. Les "foromeurs" souhaite que leur passion soit utile. Encore + par ses marques fétiche (sentiment de considération)

Des communautés aux membres influents! les influenceurs de forums, ca existe! en effet, le passionné, répond, réfléchi et transmet ses idées à travers ses messages. Au vu de son nombre de messages, de sa date d'inscription, ou d'autres indicateurs, son statut indique à quel "niveau" d'expertise ou d'implication le membre se situe dans la communauté. Ce sont ces membres qui postent on line, et qui font fonctionner le bouche à oreille, et surtout le buzz dans leur communauté de spécialistes!


Voila ce n'est qu'un aperçu du monde formidable des forums, un monde riche et en perpétuelle ébullition, et qui mérite d'être reconsidéré par les marques.

à traiter également:
- les nouveaux outils de recherche de forums pour la veille d'opinion (et ceux qui ont disparus)
- communique t on de la même façon avec un influent bloggeur et un influent foromeur?
- es forums d'avis VS les forums d'expertises
- le blog est mort, vive le forum !
- Forums VS espaces participatifs ?
- psychologie d'un foromeur
- le forum, victime des moteurs de recherche
- comment appelle t on un membre d'un forum (je l'appelle foromeur, mais sans conviction!!)

jeudi, juin 28 2007

le web 2.0 pour la veille et la recherche d'info

Je me fais l'écho du nouveau livre blanc de Digimind sur la veille sur le web 2..Il a l'air assez bien fait et je vous invite à la consulter.
Il est accessible sur le site de digimind, ici et il suffit de s'inscrire.
dans le fond, le livre est pas mal fait, meme si pour les personnes habituées au web 2, on n'apprend pas grand chose (à mon avis), mais il a le merite de faire un tour d'horizon de la recherche d'info et de la veille aujourd'hui, finallement les flux et les plateformes collaboratives.
d'un point de vue "veille d'opinion" et analyse de rumeurs sur le web, je souhaite souligner quelques éléments qui m'ont paru intéréssants de ce point de vue:

Lire la suite...