Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - intelligence économique

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, novembre 3 2008

veille d'opinion et intelligence territoriale

La veille d'opinion s'immisce dans une démarche d'intelligence territoriale. (intelligence territoriale: intelligence économique appliquée à un territoire comme chacun peut le deviner)
La veille d'opinion appliquée aux acteurs d'un territoire quel qu'il soit (bourg/ quartier/ ville/ industriel/ restaurateur/ maire/ syndicats...) permet de connaitre les tendances locales, indispensables pour la gestion de son projet politique/ industriel/ commercial.

Des territoires d'expressions
En effet, sur les sites de consommateurs, on peut déjà donner son avis sur sa ville, par exemple sur ciao (plateforme d 'avis de consommateur la plus connue) Angers, sur Erquy ou Figeac

Il existe aussi d'autres sites qui font leur apparition depuis quelques années comme peuplade , ou la rubrique "et vous" de paris et vous, qui offrent une plateforme de blogs locaux.
Parmi les plus connus des blogs "citoyens", il y a aussi bien sur le bondy blog, et ses déclinaisons pour Marseille, Neuilly et Dakar. Nul doute que ces plateforme sont amenées à se développer.

les parties prenantes de politiques de la ville ne sont pas en reste, avec les blogs des syndicats professionnels, des blogs tout aussi locaux. j'ai remarqué que les blogs des syndicats étaient peu commentés. mais ils ont au moins le mérite d'exister et de pouvoir accueillir les réactions des internautes.
Un des exemples de blogs bien sur à nommer ici aussi est le blog monputeaux, qui a acquis une notoriété nationale, mais qui a commencé avec une ambition tout à fait locale.
voilà une typologie non exhaustives des espaces d'expressions 2.0 qui compose l'espace informationnel d'un territoire (Qui veut bien faire une carto des typos des plateformes locales d'expressions de consommateurs et citoyens??)


Des citoyens on line
Les citoyens s'expriment à peu près sur tout...même si les régions sont inégalement doté d'accès haut débit, les citoyens sont susceptibles dans les campagnes (et à coup sûr dans les villes), de s'exprimer et donner leurs points de vue, sur les projets industriels, sur les délocalisations et négociations, sur la dernière réunion à la mairie, pour informer les riverains, pour tenter de peser dans les négociations, pour donner accès à des pétitions en ligne, pour s'exprimer sur la vie de quartier, sur les décisions des syndics de copropriété, pour se rassembler, pour échanger des bons plans, pour conseiller un restaurant, en déconseiller un autre...
Autant de sujets de discussions, qui localement, ont un poids fort pour les internautes.
Les nouvelles technologies délivrant aussi de l'information de proximité, les citoyens sont libres de s'informer, de comparer, de donner leur avis, de participer, d'entrer en contact avec leurs voisins, beaucoup plus facilement qu'avant.

Une veille "locale"
Il faut donc prêter une certaine attention à ces territoires d'expressions citoyennes. et ce, en vue de plusieurs objectifs:

  • Écouter le concitoyen et ainsi prendre en compte son avis, prendre la température des internautes sur un projet locale écouter aussi pour se donner des idées, mais aussi pour faire des réunions in RL afin d'exercer un dialogue nécessaire à la vie locale.
  • Permettre de sonder un peu plus les opinions des habitants de quartier, éviter une pétition en ligne, un forum de contestation. Ceci dans le cas de ce qu'on peut appeler une crise d 'opinion publique (locale).

  • Avec les mairies, les régions et l'administration territoriale dans son ensemble, mettre en place un espace de dialogue via des espaces de discussions interactif est un des moyens pour nouer des relations d'intérêts communs avec les internautes.


D'une certaine façon, connaitre son territoire en ligne, c'est connaitre les mouvement d'opinions des territoires in RL!
(à suivre surement: la veille d'opinion et les pétitions en ligne, la veille d'opinion appliquée aux restaurants, les outils d'expressions des groupes Nimby)

jeudi, septembre 11 2008

veille d'opinion: éléments de définition!

Définition qui manquait au panel des types de veille en entreprise sur Wikipédia. Depuis aujourd'hui la veille d'opinion existe!
N'hésitez pas à modifier ma définition et à créer la page correspondante,
Nous ferons ainsi évoluer la profession!

voici ma définition (à voir aussi sur Wikipédia!):


veille d'opinion: veille sur les opinions des consommateurs formulées en ligne, sur des espaces publics permettant aux internautes d'interagir (espaces souvent appelés 2.0).


la liste des veilles selon Wikipédiaet à ce jour:

mardi, juin 10 2008

iexpo mon non-rapport

alors la vraiment je m'épate de contradiction! Je SAIS qu'il faut faire les rapports le jour meme ou le lendemain...mais j'ai pas eu le temps, alors pas de rapport (c'est nul et je m'en veux et je suis désolée pour mes lecteurs)
Heureusement qu'il y a des vrais pros dans la place!
En tant que "fausse pro", je me dois de faire un compte rendu, mais relayer ce que les autres font très bine n'est aps de mon gout, alors j'ai choisi donc de décrire un coté qui a retenu mon attention sur trois cotés du salon, au fil de la plume, sans trop trop y réflechir (parce qu'il faut bien le faire ce compte rendu !):

  • à propos de ma visite du salon: développement de l'axe "outil de veille d'opinion"
  • à propos du stand spintank: développement d'une rencontre
  • à propos des conférence: développement d'une question


sur le salon
Un des choses qui m'a le + marqué est la disposition des éditeurs de veille et d'analyse d'image en ligne. tous les trois étaient sur de grands stands ouverts sur l'extérieur, beaucoup de people, tous au meme endroit, si bien que seuls quelques pas suffisaient pour comparer les outils. Guerre économique surement. petite revue de mes passages de ces stands:

En gros, le mercredi, il m'était impossible d'approcher un des éditeurs. C'était la ruée sur ces stand, un succès incroyable (même si en fait j ai pas vraiment de points de comparaisons)! bref, tout le monde voulait tester et connaitre ces logiciels. c'était la foule des grands jours! j'ai l'impression que tout le monde voulait sa petite démo, et les gens était à 3 ou quatre par ordinateurs (avec des besoins et des questions différentes) mais il fallait satisfaire toutes les demandes. résultat: le jeudi, plus personne. c'est à ce moment que je me suis le + renseigner... (quoi? je vais pas faire la queue comme un mouton simple visiteur quand même :-)

Chez Digimind, ils étaient tous habillés en noir avec un polo "digimind", très "team", très "corporate", très "am-a-marocain". quand on arrive on se fait biper (ça évite l'échange de carte de visites après tout, on est dans un salon techno)! non je n'ai pas trop apprécié de me faire "biper", aussi utile que ce soit...
j'ai récupéré le livre blanc (le fameux) et assisté à une petite démo de la D7.
Ils avaient comme déco des bocaux avec de jolies pierres inside, très design, à coté d'un bocal de coupons réponses. Alors forcément quand un visiteur est passé (asiatique de mémoire) et a demandé s'il pouvait prendre une jolie pierre, et bien j'ai trouvé ça très sympa, et je me dis que le commercial aurait pu lui dire oui..;-) c 'est rien et ça fait tellement plaisir.

Chez AMI,, j'ai été accueillie par une hôtesse très sympa. elle ne pouvait répondre à mes questions "je suis simplement hôtesse", m'a-t-elle dit. On a rit (je venais de déballer tout un tas d'interrogations). Elle a rempli une fiche et agrafé ma carte de visite sur celle ci (beaucoup plus sympa que le bip à mon gout). Tous les commerciaux étaient pris et donc j'y suis retournée le lendemain, et j'ai trouvé pas mal de réponses à mes questions. je retiens de ce stand qu'AMI "aime les arbres", moi aussi, mais j'ai quand même pris la fiche descriptive.

Enfin chez Spotter, le stand était aussi envahi le premier jour, et j'ai donc réservé mes questions pour le lendemain. j'ai pu discuté avec un "analyste" (un développeur de leur solution quoi) et il a donc pu répondre à toutes mes questions techniques, ce qui n'était pas le cas chez les autres (discussions avec des commerciaux essentiellement). je suis allée visiter le stand de pikko et vu une démo de leur technologie Arak qui est vraiment top ("moins de camemberts, + d'interactivité!" est un slogan qui me plait bien.

Voila ces technologies en plein essor ont encore de beaux jours devant elles. j'ai vraiment apprécié me mettre à jour sur ces technologies.

sur le stand 1G2b de Spintank:
Le stand nous a permis de nouer des liens et de connaitre des personnes, comment dire, improbables :-). plus sérieusement, des partenaires en KM mais aussi en Veille, des éditeurs de moteurs de recherche... nous avons rapporté une enveloppe de carte de visites qu'il nous reste à trier.
l'annonce du lancement de Spintank, the website le 28 nous a donc obligé à le sortir et en meme temps spintank a pu fêté ses deux ans avec un site quand meme!!(merci jordan qui y a passé qques heures quand meme)!
Vous remarquerez sur le site les deux schémas que nous avions imprimé sur le stand de l'i-expo: la roue de nos métiers et les trois web, qui ont été souvent les points de départ de discussions passionnantes.





le stand 1G2b m'a aussi permit de rencontrer des personnes fortes intéressantes, comme cette dame qui travaille dans un cabinet de conseil en innovation...selon la méthode Triz alors bien sur je sors un"crublo??" et bang! bien sur que tous les triz'man se connaissent ! j'ai pu donc faire un petit flashback dans mes cours de triz (ils en sont apparemment que deux cabinets en france à proposer du triz (ce qui ne m'étonne guère), mais tous connaissent crubeul évidemment.
Nous avons parlé innovation. Elle disait que l'analyse sémantique faisait tout un show aujourd'hui alors que dans les industries innovantes, l'intelligence artificielle est déjà une démarche mise en place dans les 90's; en gros on ré-inventait la roue, avec + d'enthousiasme. Et j'étais très d'accord avec elle.
j'ai pu rencontrer aussi des personnes de RTGI (devenu linkfluence), xwiki, keywatch, KB, ixxo etc...


Sur les conférences
J'ai participé à la conférence "de l'image de marque à l'eréputation".
pour ceux qui sont dans le métier, je dirai que ces conférences n'apportent pas grand chose si ce n'est des exemples de veille image. Finalement donc je n'ai participé qu'à une seule conférence (!!) et je ne pense pas que si je fais un compte rendu de mes notes ça ait du sens...
la conférence était cependant très sympathique. je regrette juste de ne pas avoir pris la parole pour répondre à une question de Monsieur Thales, qui n'avait pas trouvé d'opinion de consommateurs à propos des "stylos électroniques à reconnaissance d'écriture" (ou qque chose comme ça). Son service avait essayé de trouver des avis sur cette technologie, mais n'avait trouvé que des relais de communiqués de presse. Ces avis là, sont souvent sur les forums et non sur les blogs. Car ces sujets sont + explorés par une communauté très restreinte, passionnée, qui se reconnait via des outils de dialogue et non des outils d"annonce" (si on peut appeler les blogs comme tels). et non , les forums ne sont pas morts! surtout pour ces problématiques. Alors je crois à la serendipité et peut être que le monsieur de Thales se reconnaitra (???)


voila grossomodo un salon riche en rencontre et en découverte, un bon moment pour Spintank, et plein de nouveaux projets en boîte!

jeudi, mai 22 2008

Spintank à I Expo

La semaine prochaine, tout le petit monde de la veille, de l'IE et du Km en entreprise se retrouvera porte de Versailles à l'occaz' de I-Expo 2008, exciting, isn't it?

Cette année le salon est placé sous le signe de l'image:
Un zoom particulier sera effectué sur la surveillance de l'image et l'analyse de la réputation à travers l'analyse média (presse écrite, web, radio, TV) et l'analyse des blogs.

Spintank sera donc présent! Nous pourrons se rencontrer, échanger, discuter, tout cela dans une ambiance surchauffée de technos et d'innovations!!
N'hésitez pas à venir nous voir, Marguerite, Justin, Jordan, Nicolas et moi même, nous serons ravis de vous accueillir :-) au stand 1G2b

Pour ma part, voici mon petit planning de conférences, mais je ne sais pas si je vais pouvoir tout faire, car nous avons un stand à gérer aussi, et de nombreux acteurs très intéressants à rencontrer, mais j'espère vous croisez afin de faire un peu + connaissance et aborder des sujets passionnants en matière de veille image ...

à bientôt !

jeudi, mars 27 2008

a propos de l'IE sur France 24

attention billet d'humeur!
En lisant la petite brève d'affordance sur Google Books à la télévision, sur France 24, que je me suis rendue compte que j'étais furieuse et impatiente à la fois à propos cette émission! J'ai du me contenir sur le commentaire laissé à Affordance sur ce sujet, puisque j'ai pas mal de choses à dire.

Sur le contact avec France 24
avant d'écrire ce billet, je souhaite contacter Ali Laïdi... impossible à partir de son blog, contacter le service, l'émission? impossible. relire l'article précédent? impossible également, et enfin, m'abonner au flux rss? impossible aussi (ça je l 'avais vu déjà suite au reportage visionné il y a qques semaines). Comme je n'ai pas pu le contacter, je lui ai envoyé un commentaire, et en attendant je me défoule sur mon blog.

Sur l'émission "le magasine de l'IE
J'ai trouvé l'émission trop courte!! 20 minutes à tout casser:10 minutes de reportages, 10 minutes de débat, il y a tellement à dire sur cette question !
Il est vrai que je n'ai vu qu'une émission, celle sur google books dont parle Affordance, mais j'ai trouvé le sujet surfait, superficiel, même si les journalistes se sont bougé je l'avoue. Superficiel, car nous avons eu droit à des généralités que tout le monde connait, que les professionnels de l'IE connaissent par cœur, eh oui c'est la guerre du bouquin numérique, il faut se défendre contre le monstre google qui va anéantir notre culture, nos beaux livres, ah mais super la BNF et l'Europe contre attaquent.... bref. Je n'ai rien appris de transcendant. Un petit approfondissement sera très agréable, puisque vous interrogez des pros, faites nous en profiter !ce serait génial de votre part.


la ou j'ai été le plus déçue, c'est le chroniques...les chroniques? y'en a pas. même pas une chronique d'actualité sur le monde de l'IE, une conférence, un livre blanc, découvrir un blog, une définition, une technologie, une peu de veille, de KM, de sécurité..bref, rien d'autre que ce reportage sur Google. Trop déçue.

Sur les thèmes proposés
Trop déçue du thème sur google, je décide tant bien que mal de suivre (sans RSS), le fil du blog de l'émission. et puis ce qui devait arriver arriva, j'ai décroché. Avec le billet d'Affordance, je reviens sur le site pour voir ce qu'il en est, rien a changé, sauf le billet principal (puisque nous n'avons pas accès aux archives). Les brevets. Ahh vatse sujet que la maitrise du dépôt de brevet en Intelligence économique! je me souviens que lors de ma première visite sur le site, le billet portait sur le vin français...gros sujet aussi, d'une banalité affligeante en matière d'IE.
Je vais continuer à regarder de loin cette émission, car je pense que quand les brevets, le vin, le google,la sécurité logicielle et la sécurité des actifs immatériels de l'entreprise seront passé, peut être pourrons nous creuser un peu...Creusons Creusons afin de sensibiliser le public à ces questions essentielles!

les + (quand même) le présentateur est très sympa et quand même bravo à France 24 qui est la seule chaine à ma connaissance à éditer une magazine sur l'IE. L'autre + aussi est que meme si le reportage est résté général, je ne l'ai pas trouvé caricaturale comme les reportage déjà vu. Bon, point

Conclou je me dit surement que ma déception devait être proportionnelle à mon attente finalement. Lorsque j'ai appris l'existence de cette émission, j'étais impatiente d'arriver au samedi matin et de regarder cette super émission professionnelle avec mon café. Pas de chance c'était la semaine du magasine de l'humanitaire. samedi suivant, la il est pour moi!! et donc voila, tout ça pour ça, vous connaissez l'histoire. ...

en conclusion, l'émission a de beaux jours devant elle, lorsqu'elle aura étoffé son magasine et sera passé à des sujets un peu plus précis.....

Mes encouragements à l'équipe!

Voila, c'est bon je me suis défoulée ! ça va mieux en le disant....

EDIT 1heure après publication.... je suis mauvaise langue, Ali Laïdi m'a répondu par mail et je vais pouvoir lui poser mes questions ...

samedi, août 25 2007

veille d'op': entre doc, veille et IE

En documentation, la collecte est exhaustive et rétroactive. l'information délivrée est une étude/un état de l'art du sujet. en veille, la collecte peut etre exhaustive, mais la diffusion des infos se porte d'avantage sur le caractère utile de l'information. L'information délivrée comporte les faits marquants/les faites utiles à la prise de descision. en IE, la collecte n 'est surtout pas exhaustive et concerne le caractère critique de l'information. Elle favorise également la prise de descision.

Le traitement et la diffusion des informations sont des problématques inhérentes aux disciplines que sont la documentation, la veille et l'Intelligence Economique. Il est intéressant de savoir évaluer les besoins des clients dans ces disciplines, pour faire évoluer les méthodes propres à chacune. Alors, comment savoir quelle discipline se rapproche le plus de vos méthodes/ de vos besoins?

Et pour la veille d'opinion? La veille d'opinion n'échappe pas à ces trois critères disciplinaires.

En documentation, l'information correspond au besoin "tout savoir" sur un sujet (aussi précis soit il). L'étude rend compte de chaque élément récolté (par des pourcentages, des documents/URL de référence...). L'analyse ou la synthèse de cette étude n'oublie aucun détail ni aucune tendance (meme si elle doit être décryptée, toutes les infos sont là et peuvent être descellées). Sans oublier que la documentation revêt un caractère iteratif: le commanditaire de l'étude revient, demande des détails, précise sa recherche etc....
Ex: connaitre ce que racontent les bloggers-cuisiniers.

En veille, l'information est utile. Elle est sélectionnée, choisie (et favorise toujours la prise de descision, vous l'aurez deviner!). Un rapport de veille comporte toutes les informations utiles au commanditaire, et donc ne rend pas compte des informations mineures/inutiles. Ce qui ne l'empeche pas d'être fine. (commanditaires: n'ayez pas peur! nous sommes des professionnels et savons évaluer l'importance et la pertinence d'une info). La veille d'opinion a ce coté 2.0 qui necessite une clarification sur cette pertinence des infos: une info isolée ou un buzz peuvent avoir la meme importance.
Ex: connnaitre chaque semaine/chaque mois les tendances culinaires sur les blogs de cuisine.

En Intelligence économique, l'information délivrée est critique. Positive ou négative, l'information est de plus haute importance! La diffusion de l'information est rapide car elle est un élément que le commanditaire doit savoir. L'information critique est susceptible de générer un retournement de situation, une mauvaise image, un scandale. En opinions, l'ie correspond d'avantage à une prestation d'anticipation des crises par son caractère critique. L'information transmise peut etre une simple posts, un titre, une expression, un logo détourné.
Ex: connaitre les posts qui utilisent et critiquent ma marque de chocolat à cuire.

autres exemples pour une marque de casserolles:

doc: Faites moi connaitre tous les posts qui utilisent ma marque de casseroles (par semaine ou par mois)
veille: que dit-on sur ma marque de casseroles? (par semaine ou par mois)
ie: dites moi quand ma marque de casseroles est ciritquée (en positif ou négatif)

conclu:sachez ce que vous voulez! les trois disciplines, comme j'espère l'avoir démontré, n'ont pas la même valeur informationnelle. Elle adoptent des méthodes différentes. L'analyse des besoins en information est indispensable pour une prestation au plus près de vos préoccupations et pour des prestations de qualité.

Que pensez vous de cette étude disciplinaire appliquée à la veille d'opinion? A mon avis, ce sujet doit etre approfondi car la veille d'opinion peut faire appel à de multiples prestations et qu'il est important pour les commanditaires de les connaitre (vu que comme en restauration, le client est roi!) Vos questiosn et vos suggestions sont les bienvenues

Schéma synthétique

lundi, décembre 11 2006

espionnage par maman

un ptit clin d'oeil à ma maman qui a eu du mal à comprendre quelles études je faisais. Elle sait que ca s'appelle de la veille et de l'IE, mais pour simplifier, elle dit espionnage... c'est trop mignon merci maman (GROS GROS point discuté par la profession), alors je joins un récapitulatif des juridictions de l'information, assez bien fait..

ca permettra aussi à d'autres curieux d'une autre génération de faire le point
la veille et l'IE c 'est légal, merci.