kamablog_tendances_jumelles.jpg

La veille d'opinion/ image et e-réputation sont trois types de veille qui se basent, à priori, sur la recherche et la surveillance d'éléments du web par des mots clés (veilles qui doivent muter vers d'autres pratiques et méthodes, CF mon billet sur les liens du web social).

Un autre type de veille qui peu s'affranchir des mots clés, est la veille basée sur l'observation des tendances d'un secteur. J'aime bien les veilles de tendances car elles ont comme objectif l'anticipation, concept ultime au cœur des métiers de la veille.


Les enjeux de la veille de tendances sont globalement repérer les concepts et ce qui marchera demain, et prendre de l'avance sur ses concurrents.

Plus proche de notre activité, la veille de tendance permet de détecter les innovations et les usages du web pour inspirer et alimenter l'image de marque en ligne d'une entreprise.
L'image que dégage une entreprise sur le web social a tout à gagner d'être une image d'une entreprise innovante et une entreprise proche de ses internautes (par ses services, se présence en ligne, son dialogue et plus généralement par sa stratégie de communication)

L'appropriation des tendances du web participe ainsi pleinement à la stratégie de communication des marques, et donc de leur e-réputation.

kamablog_tendances_connections.jpg

La veille de tendance est bien sur à personnaliser: les nouveaux usages sur le web peuvent être globaux, mais chaque communauté d'internautes, chaque secteur d'activité peut avoir ses propres tendances en ligne. Dans le cadre de la veille de réputation, il me semble donc indispensable de coupler la veille de e-réputation par une veille de tendances pour chaque marque, entreprise, ou secteur.

La veille de tendances est donc en quelque sorte "connexe" à la veille de réputation: elle ne se base pas sur les dires des internautes sur la marque, mais elle est constitué de signaux à interpréter et à exploiter .

La veille de tendances sur le web sert à nourrir la communication de la marque, dans le but de gérer et d'alimenter son image en ligne par l'anticipation des nouveaux modes de communication et usages du web. C'est selon moi une veille complémentaire et indispensable pour la veille et le management de l'e-reputation.