Le flux RSS est une sujet qui a maintes fois été abordé en ligne, notamment par des spécialistes, avec un livre blanc, un large billet de blog de klogfr, et un produit d'info de ecolebibdoc, qui traitent très bien tous trois du sujet sous des angles différents.
c'est un sujet qui allie technique et méthode de veille. Au quotidien, j'ai pu constater que le flux est une technologie forte en terme de push d'information, mais que la force du flux réside davantage dans son traitement informationnel.

»» Le lecteur de flux: une base pour une surveillance globale...
Qui dit flux dit lecteur de flux. c'est souvent la première étape (qui ne devra pas rester la dernière) de la mise en place d'une surveillance par flux RSS. la page dédiée permet en un coup d'œil d'accéder aux informations de plusieurs sites. Sur cette page les informations sont "poussées" (mode push) et "capitalisées". c'est le meilleur moyen de tirer parti d'une surveillance globale, ou thématique d'un sujet

  • l'information nous est effectivement poussée (push) sur la plateforme. (par ex. une page netvibes, igoogle, etc, voir klogfr)
  • Nous avons accès aux titres, et même aux news parfois sans avoir à aller sur le site concerné
  • Nous pouvons "surveiller", c'est à dire "observer attentivement", "être attentif" à ce que publient les sources que nous avons choisies


»» les flux: un manque de maniabilité
Cependant, nous sommes tributaires des flux mis à notre disposition. en effet, nous ne choisissons pas les informations constituantes des flux. c'est la source qui les propose, en attribuant des news au flux correspondants. Ainsi, les flux d'information à disposition peuvent ne pas correspondre tout à fait à nos attentes.

De même, la catégorisation des flux peut ne pas nous convenir, et l'addition des flux qui en résulte, peut très rapidement provoquer une abondance d'information alors difficile à lire. Il faudra donc travailler sur la quantité de flux.
Mais il faudra également considérer quelques "défauts" de flux que j'ai pu constater:''

  • un flux ne comprend pas toujours tout le billet; ainsi des allusions ou de mentions peuvent nous échapper
  • un flux n'est pas toujours "normé" et se révèle parfois illisible (i.e. le flux indique le corps du texte à la place du titre etc (cf flux de blogsearch)...)
  • un flux n'est qu'un flux d'information et l'information, éphémère, disparait lorsqu'elle est remplacée par le "flux" continuel des news. Retrouver une information non sauvegardée relève parfois de la recherche d"information pure et dure.
  • un flux d'information est dépendant d'un émetteur


»» Des outils annexes pour révéler la pertinence des flux

Il est utile donc de traiter le flux avec des outils qui vont permettre de surveiller les éléments qui nous semble pertinents pour notre problématique précise.
voici quelques outils qui m'ont été utiles pour gérer une veille performante par RSS:

  • Xfruits de Ruiz pour recevoir par mail les flux, pour les agréger, les combiner, les publier.....
  • yahoo pipes pour combiner les flux et les intégrer dans une démarche de veille précise et complexe, en déterminer des filtres de publication
  • un crawler pour la détection de mots clés contenus dans les flux
  • etc.etc.


A noter que les problématiques, les sources utilisées, les outputs voulus, doivent être étudiés afin de choisir des outils annexes pertinents. Il existe de nombreux outils qui permettent de "façonner" vos flux à votre envie, notamment ponysh que j'apprécie utiliser pour créer un flux lorsqu'un site n'en propose pas. A mon sens, le meilleur moyen de trouver les outils qui correspondent le mieux à vos thématique est de faire une recherche sur outils froids. et ainsi de créer le flux qui correspond le mieux aux destinataires des informations.

Ainsi, il est nécessaire de créer, construire, améliorer, personnaliser les flux rss des veilles pour éliminer le bruit et que l'information soit toujours plus pertinente, efficace, et sur-mesure.

***


Dans quelle mesure les lecteurs de flux peuvent-ils être utiles pour une veille?
Les flux RSS participent à une bonne veille thématique mais ils en suffisent pas à la personnalisation des sources et à l'appropriation d'un sujet. Ils doivent impérativement se combiner avec d'autres techniques et outils, appropriés à la problématique précise. En effet, les flux rss ne sont pas simplement diffusion, mais ils sont informations. Et qui dit information dit traitement...